Chronique publiée sur le BLOG QUANSYLIT Le festin des lanternes

Le narrateur, alors qu’il se soulage en bordure de route, voit en contrebas une voiture accidentée. Il s’en approche et prend une livre qui se trouve à son bord. Est ce ce dernier qui va faire ressurgir des tréfonds de sa mémoire l’accident qui lui est arrivé alors qu’il était adolescent ? Dès lors, le narrateur va partir à la recherche de son passé afin d’écrire son futur sous de bons auspices.

Ce roman ressemble à un examen de conscience et se lit à la vitesse de la pensée, au gré des réminiscences, sans aucune précipitation, comme pour bien intégrer cette démarche d’analyse, d’introspection, de questionnement, d’acceptation et enfin d’ouverture aux autres.

Encore une fois, un grand merci à l’auteur, pour m’avoir proposé en lecture ce livre, certes à la couverture peu flatteuse, mais qui est un bijou d’écriture au vocabulaire riche et qui se doit d’être lu et relu car suivant l’état d’esprit dans lequel on se trouve au moment de sa lecture on y découvrira des choses totalement différentes.
C’est un beau coup de coeur.

Lien vers le site : Le festin des lanternes Alain Arnaud – quandsylit.over-blog.com (over-blog.com)

M