Publication de Jacqueline Germain, Groupe Facebook « Lire, rêver et voyager »

5 mai 2021
Un balcon en retraite d’Alain Arnaud
C’est le deuxième roman d’Alain Arnaud que je lis après « Capitaine au coeur d’or ».
Léon vient de prendre sa retraite, dans les années 1980, son épouse Léa décède. Il quitte brusquement le Nord pour se rapprocher de sa fille Jeanne dans le Sud. Installé près de Toulon, il découvre alors la solitude du retraité, l’oisiveté et l’inutilité de son existence.
Il est balloté entre rêves et cauchemars.
Des événements inattendus mettent à l’épreuve son quotidien et sa quête obstinée de reconnaissance.
On retrouve à travers « Le balcon en retraite », une écriture sympathique qui soulève des interrogations de la fin du XXème siècle: l’arrêt de l’activité professionnelle, la perte d’un être cher, le changement de région, la vie solitaire dans une résidence, le chantage des promoteurs immobiliers, le problème du handicap, la sexualité, la famille au loin, l’amour enfin tous les ingrédients qui font de ce roman un joli moment de lecture.
Petit clin d’oeil: Alain Arnaud vient de participer à notre « Concours Vieilles pierres au printemps » avec une photo de la tombe du Colonel Olivier Voutier ( qu’il évoque dans son roman), ce marin qui a découvert La Vénus de Milo, en 1820 sur l’île grecque de Mélos. Ensuite, l’ambassadeur de France en Grèce l’a achetée à l’Empire Ottoman pour l’offrir à Louis XVIII qui en fera don au musée du Louvre…

M