Un romancier, du style et de l’émotion

Mon dernier roman paru : Le festin des lanternes

Le Festin des Lanternes

BoD Publications – 190 pages – 10 €
« Le festin des lanternes » est l’aboutissement réussi d’une volonté littéraire de l’auteur, longtemps différée. Dans ce roman littéraire d’une écriture soignée et d’un style alerte, le narrateur, un publiciste de trente-quatre ans, se remémore un événement marquant de son adolescence survenu alors qu’il n’avait que dix-sept ans. Lors d’un déplacement dans le sud de la France, au début des années 1980, il trébuche sur les souvenirs de cette période douloureuse qui l’avait conduit à errer de clinique en hôpital. On découvre alors des personnages singuliers, ainsi que sa rencontre amoureuse avec Marise, aide-soignante. Une plongée inspirée dans le milieu hospitalier de cette époque, évoquée en parallèle avec sa quête des leçons du passé et d’un destin qui ne céderait rien à la fatalité.

Ce roman est disponible en librairie sur commande (référencement par le réseau du livre DILICOM des libraires et distribution SODIS du Groupe Gallimard). Il peut aussi être commandé sur les sites de vente en ligne : BoD, FNAC, Amazon, Cultura, Chapitre, Place des libraires et Decitre. Cet ouvrage existe aussi en version ebook.

Quelques témoignages

« La bonne littérature se transmet de guetteur en guetteur. »

Jean JOUBERT. Poète, écrivain

Comment est né le sujet de ce livre et où nous emmène ce roman ?
A l’origine, il y a une expérience vécue à l’adolescence : une errance hospitalière suite à l’infection d’un doigt par des piqûres d’oursin. A partir de ce parcours initiatique mal vécu et de mon incompréhension d’alors face à l’impuissance de la médecine, j’ai voulu décrire le milieu hospitalier des années 1960. La mixité incroyable des patients, surtout dans l’immense hôpital d’une grande ville, et la solidarité dans une ambiance étrange et fascinante, riche en découvertes pour un adolescent.
Cependant, malgré des souvenirs personnels à la base, il s’agit d’une fiction, c’est-à-dire que le rôle des personnages est extrapolé. Et le narrateur, fruit de l’imagination, se sert de cette résurgence de souvenirs adolescents pour approfondir l’influence de nos rencontres et de nos accidents de la vie sur notre comportement, sur nos choix. Il y a aussi des descriptions métaphoriques et poétiques de l’environnement, l’expression de la sensibilité des personnages dans ce milieu insolite des blessés de la vie, et tout ce qui rend ce monde pittoresque vivant et attachant, pendant un séjour en milieu hospitalier, en principe provisoire. Et le narrateur adulte, que des faits inattendus ramènent à ces souvenirs anciens, traverse, peut-être inconsciemment, une période de lassitude professionnelle et de remise en cause. Un événement provoque ce déclic qui lui rappelle une étape douloureuse de son adolescence. Une occasion de revenir sur son passé et d’interpeller sa capacité à remettre en cause un destin qui ne lui convient plus.
L’histoire se déroule, pour l’essentiel, dans le Sud de la France et épisodiquement à Paris.
Quelles sont aujourd’hui les difficultés pour l’édition d’un roman ?
J’avais écrit cinq manuscrits de roman, dans les années 1980, qui ont tous essuyé les refus des éditeurs professionnels. A cette époque déjà, les éditeurs retenaient pour la publication environ un manuscrit sur mille reçus par La Poste. L’édition de romans par le circuit traditionnel est encore plus inaccessible de nos jours. Cependant, j’avais pris conscience que mes textes d’alors présentaient des insuffisances. Le passage de l’écriture poétique, construite par éclats, à l’écriture romanesque, véritable travail de fond structuré, ne s’improvise pas. J’ai donc décidé de retravailler l’un de ces manuscrits de roman que je propose désormais en autoédition, un moyen pratique et moderne de faire connaître sa littérature.
D’autres projets en littérature sont-ils prévus ?
Tout d’abord, je me réjouis que mon recueil « Eaux de gamme », publié en 1983, retienne toujours l’intérêt des canaux de distribution sur Internet, aujourd’hui en version numérique et donc peu onéreuse.
En dépit de mes années de retrait de l’écriture, je garde intacte la passion du roman, comme lecteur en premier lieu, avec aussi la frustration d’avoir échoué de peu par le passé aux portes de l’édition, et désormais comme un challenge permanent que je me sens prêt à relever, car je conserve ce besoin profond d’imaginer des histoires à bâtir avec des mots, de faire vivre des personnages au bout des doigts comme l’on animerait des marionnettes. Parfois même, ces personnages résistent et prennent une direction inattendue, des chemins de traverse sur lesquels je les accompagne volontiers.
Ma passion durable de la littérature et ma liberté d’esprit actuelle me permettent d’envisager sereinement l’écriture d’un prochain roman, à la réserve près que le « Festin des lanternes » reçoive un accueil favorable, ce que je percevrai alors comme un encouragement à aller de l’avant. Les premiers échos des lecteurs sont d’ailleurs très positifs.
L’avenir appartient à ceux qui osent.

« Ecrire est pour moi une nécessité vitale … La tâche de l’auteur : retranscrire les expériences et déchiffrer ce que cela dit des comportements humains. »

J. M. G. LE CLEZIO, écrivain

Bibliographie

EAUX DE GAMME

Publié en 1983
Le Temps Parallèle Editions, 1983 (disponible en livre numérique, aux formats pdf et eBook/ePub, sur les sites en ligne des librairies : FNAC, DECITRE, CULTURA, CHAPITRE en France et RENAUD-BRAY au Canada)

EN PIERRE D’ACHEVEMENT

Publié en 1982
Collection Polder de la revue « Décharge », 1982 (ouvrage épuisé ; recueil remarqué par le jury du Prix Charles Vildrac de la Société des Gens de Lettres)

CHEMINS SANS RIDELLES

Publié en 1979
Editions L’Espavantau, 1979 (épuisé)

FLAQUES DECHIREES

Publié en 1978
Editions Les Paragraphes Littéraires de Paris, 1978 (épuisé)

Mon parcours

Je suis né le 4 juin 1950 à Draguignan, dans le Var. Bien qu’ayant eu un parcours professionnel varié, la littérature a toujours occupé une place privilégiée dans ma vie.
Découvrez mon parcours de vie :

  • Jeunesse

    Je suis né en 1950 à Draguignan dans le Var. J’ai passé mon enfance très près de la nature, au Plan de la Tour, un village au pied du massif des Maures.

  • Formation

    Mes études supérieures m’emmèneront successivement de Toulon à Brest, puis à Toulouse où j’obtiens un diplôme d’ingénieur en aéronautique, en 1975. Je compléterai ma formation par un brevet de pilote d’avion bimoteur avec une qualification de vol aux instruments.

  • Ingénieur

    De 1976 à 1988, j’exerce mon métier d’ingénieur dans le secteur industriel du Ministère de la Défense, avec un statut d’officier, dans le sud du pays puis à Paris.

  • Activités littéraires

    Au cours de cette période, je fréquente le milieu littéraire et publie quatre recueils de  poèmes. J’écris cinq manuscrits de roman qui ne seront pas publiés. Je participe à la création de la revue de poésie CARTE NOIRE, à la Garde dans le Var, et collabore aux revues poétiques ESQUISSE,…

  • Diplomate aux Etats Unis

    En 1988, j’entame une carrière de diplomate à l’ambassade de France aux Etats-Unis, à Washington D.C., où je séjournerai quatre ans.

  • Administrateur civil

    A mon retour en France, en 1992, j’occupe un poste d’administrateur civil, à Aix-en-Provence, dans une agence de l’OTAN qui développe un nouvel hélicoptère entre quatre pays européens. J’exercerai pendant cinq ans dans cette agence.

  • Diplomate en Turquie

    En 1997, j’obtiens un  nouveau poste de diplomate, auprès de l’ambassade de France à Ankara, en Turquie, pour une durée de 3 ans.

  • Retour à Hyères-Les-Palmiers

    En 2000, je reviens m’installer à Hyères-Les-Palmiers et entame une reconversion professionnelle totale. De 2001 à 2003, j’enseigne les mathématiques dans le cadre de la Formation pour adultes à la Chambre de commerce et d’industrie du Var, à Toulon.

  • Conseiller en gestion de patrimoine

    Au cours de la période de mi-2003 jusqu’à fin 2016, j’exerce en libéral des activités de Conseiller en Gestion de Patrimoine.

  • Publication d’un roman

    En 2018, je décide de revenir à la littérature par la publication d’un roman.

Contactez-moi

8 + 15 =

M